City Guide Varsovien – Gautier

panorama_nocna_fot-_zbigniew_panow_pzstudio-pl_

 

Capitale de la Pologne, rasée à 85% lors de la Seconde Guerre mondiale pour devenir aujourd’hui une métropole de deux millions d’habitants, Varsovie est une ville particulière.
Elle l’est d’autant plus pour les fondateurs de Warsowe, qui y ont vécu.

Aujourd’hui, c’est notre co-fondateur Gautier qui en parle.

« Un jour, j’ai lu que plus une ville est laide, plus elle a d’âme. C’est particulièrement vrai ici. Ma première impression de Varsovie était que la ville me rappelait Brest – la Vistule en plus, la mer en moins. Les avenues interminables, les bâtiments froids et pourtant chargés d’histoire, Varsovie irrite autant qu’elle intrigue. Ce n’est pas une belle ville, mais pour autant elle ne laisse pas indifférent.

J’ai vécu un an dans l’arrondissement de Praga Polnoc, sur la rive Est de la Vistule. Il s’agit d’un quartier populaire, assez dur, en opposition avec le reste de la ville . Au final, j’ai passé la majorité de mon temps dans le centre-ville où j’étudiais et travaillais.

  • Où manger :13492938_10208026824960776_261223018_n

Pour un petit-déjeuner consistant, Aïoli (photo de droite) est l’endroit idéal. Il s’agit d’un grand café, dans un style industriel, où se retrouvent les jeunes actifs. Start-upers et créatifs de tous domaines s’y rendent. Ils ont une offre spéciale qui vous permet de prendre un café et manger copieusement pour un zloty de plus les jours de semaine avant midi. Pratique pour les adeptes du petit-déjeuner consistant.

Quand le mal du pays se fait sentir, Charlotte, le ‘bistro français’ de la ville est l’endroit idéal. Le service est l’un des plus lent que j’ai pu connaitre, mais les croque-monsieur sont meilleurs qu’en France. Et ils ont des rillettes de Tours. Non négligeable.

Aïoli, Świętokrzyska 18, métro Świętokrzyska
Charlotte, aleja Wyzwolenia 18, arrêt de tram Plac Zbawiciela

 

  • p1257666-660x880Où prendre un verre :

Ayant vécu à Praga, je dirais que Zabkowska Ulica fait partie des endroits que j’aime. Les bars y sont cools et à proximité de quelques boites intéressantes – on y viendra après.

Maintenant, j’ai toujours une préférence pour les bars de Poznanska, dont le Beirut, certes très bobos, mais mieux situés. Celui-ci présente un avantage : il sert des falafels et de l’hummus, ce qui en fait un lieu à privilégier si vous êtes avec des végétariens.

Quelques mètres plus loin, on recommandera le Leniviec (« Paresseux », en polonais) idéal en journée pour prendre un café et travailler un peu.

Beirut et Kraken Rum Bar, Poznańska 12, arrêt de tram Hoża
Leniviec, Poznańska 7, même arrêt

  • Où sortir :

Les meilleurs souvenirs de mon année sur place se sont passé au feu-Kamieniolomy (équivalent local du Régine) et à l’ancien 1500m2, une boite plutôt techno dans une ancienne imprimerie. Le club a aujourd’hui déménagé ; impossible de vous dire si la nouvelle structure est aussi bien que la précédente, mais si la programmation est restée la même, il y a peu de chances d’être déçu.

0002pegdyywoncna-c122-f4Beaucoup de discothèques se veulent hype et pointues, mais pour une ambiance plus simple l’Hydrozagadka située au 22 de la rue 11 Listopada (photo de droite) ravira les fans des années 1990. C’est kitch à souhait, mais l’ambiance est bon enfant.

Pour l’after, le Luzztro était le club de référence à l’époque, à condition de ne pas être rebuté par le côté un peu trash de l’endroit. C’est certainement un des meilleurs clubs varsoviens pour les fans de house. C’est aussi là que trainent les vrais mecs louches. »

1500m2 do wynajęcia, Emilii Plater 29, arrêt de tram ou de bus Dw. Centralny
Hydrozagadka, 22 Listopada 11, arrêt de tram Inżynierska 03
Luzztro, Aleje Jerozolimskie 6, arrêt de tram Rondo Charles de Gaulle

 

Et dans tout ça, pour faire du shopping ?
C’est sur Warsowe