City Guide Varsovien – Top 3 des kébabs

Alors que tout Paris se bouscule chez Grillé pour goûter à la l’anti-junk food, les kébabs n’ont pas la vie facile en Pologne. Dans un contexte national qui par moment n’est  pas sans rappeler celui de Béziers, les propriétaires de kébabs polonais ont été malmenés ces derniers mois – euphémisme diront certains. Le plat d’origine allemande est au coeur de bien des débats.

L’un des principaux problèmes ressortis lors de ces discussions a été de savoir si le fameux sandwich méritait une telle attention (voire une telle haine) vis-a-vis de ses qualités gustatives. Très concrètement : pourquoi se disputer au sujet des kébabs s’ils sont mauvais ? Comme chez Warsowe, nous sommes des personnes engagées et nous n’avons pas peur de mettre les pieds dans le plat, nous osons le déclarer : il est vrai que les kébabs ne se valent pas tous. Il existe de mauvais kébabs, et de bons kébabs. Et ces derniers méritent une attention particulière.

Pas d’inquiétude : les kébabs français et polonais se valent parfaitement. Ceci dit, ils sont différents sur certains points. En France, la première question qu’on vous pose quand vous rentrez dans l’échoppe, c’est « salade, tomates, oignons ? ». En Pologne, ces assortiments sont régulièrement remplacés par du choux, blanc ou rouge. Ne vous embêtez pas non plus pour la sauce : ici, c’est sauce blanche, mixte, ou épicée. Face à un tel décalage, on peut être facilement déboussolé. Du coup, on vous donne le top 3 des meilleurs kébabs varsoviens, histoire d’être sûrs de ne pas vous rater.

Efes Kebab
Ulica Francuska 1 (arrêt de bus Rondo Washingtona)

Le Efes fut le premier restaurant turc à ouvrir à Varsovie. A la carte, on retrouve une viande de porc et d’agneau, idéalement grillée et fondante. Vous pouvez repartir avec votre kebab dans un pain ou dans une pita (nous vous conseillons la deuxième option). Sur place ou à emporter.
Tarifs : entre 11 et 23 zloty

Amrit
Al. Solidarności 117 (arrêt de tram Kino Femina)

Amrit fait partie d’une chaîne de restaurants ouverte par un entrepreneur syrien. On compte aujourd’hui six Amrit à Varsovie, preuve d’un succès certain. La carte propose de la viande de poulet ou de boeuf, ainsi que des sandwichs végétariens. Sur place ou à emporter.
Tarifs : entre 11 et 16 zloty

Fenicja
Ul. Świętokrzyska 32 (métro Swietokrzyska)

Café oriental proposant entre autres des kébabs réputés, le Fenicja est avant tout spécialisé dans les mets libanais. Information à retenir, donc, si vous êtes accompagné d’une personne végétarienne. Autre avantage, il est ouvert h24, ce qui vous permet éventuellement de casser la croûte en sortant de boîte. Sur place ou à emporter.

Rappel de vocabulaire :

  • kurczak : poulet
  • baranina : agneau
  • wołowina : boeuf
  • porcja : portion
  • cebula : oignon
  • surowka : crudités
  • bulka : pain (en forme de boule)
  • ostry : épicé

Retrouvez nos autres city guide :
Le Varsovie de Marta
Le Varsovie de Gautier
A découvrir – Le Grizzly
A découvrir – Zorza
City guide varsovien – Où manger végétarien ?

Et pour le shopping, c’est toujours sur Warsowe