Saoul comme un polonais ?

pww2-750x420Qui n’a jamais entendu cette expression ?
Si être « saoul comme un polonais » signifie aujourd’hui être ivre au point de tenir difficilement debout, l’origine de cette expression est tout autre : lors de la bataille de Somosierra, des troupes polonaises étaient venues en aide à l’armée napoléonienne, alors en route vers Madrid. Une charge des cavaliers slaves permit de l’emporter face aux troupes espagnoles. Vexés, les généraux français tentèrent de minimiser la réussite des polonais en mettant en avant le fait que ces derniers étaient ivres. L’Empereur, tout de même impressionné par la combativité des cavaliers, aurait fait remarquer que quitte à être ivre mieux valait être « saouls comme des polonais », qui malgré leur levée de coude légendaire étaient toujours capables de combattre.

holoubek_w_petli_hasa_wedlug_hlaskiLa vodka a de fait une place importante dans la culture polonaise. Un conflit oppose toujours la Russie et la Pologne dans la revendication de l’origine de cet alcool, aujourd’hui le plus consommé au monde. Si le mystère sur ses origines perdure, il est certain que la célèbre eau-de-vie est indissociable de la culture polonaise. Ainsi, pendant l’époque communiste, l’écrivain de la Beat Generation polonaise Marek Hłasko amenait ses personnages à calculer leurs salaires en litres de vodka, étant un des produits de consommation de référence des travailleurs. Aujourd’hui encore, les rayons vodka des supermarchés polonais n’ont rien à envier aux rayons de vins en France.

tumblr_nvq05wymut1qbpmvho1_1280La wódka (prononcez voudka) est donc une eau-de-vie issue de la distillation de pomme de terre, de blé, ou encore de seigle, titrant à 40°. Elle se boit principalement blanche, en shot de 3 cl, après quoi il est conseillé de prendre une gorgée de jus de fruit, autant pour l’haleine, la sensation de brûlure, que pour éviter la déshydratation. Techniquement, il est recommandé d’expirer avant d’avaler le verre d’une traite, en se le jetant dans la gorge. Au final, la vodka ne se boit pas tant qu’elle s’ingère.

baczewski1Les marques les plus populaires en Pologne sont Sobieski, Wyborowa, Soplica, et Żubrówka, célèbre en France pour sa variante aromatisée à l’herbe à bison . Dans l’équipe de Warsowe, on a une préférence pour la Krupnik.

Les marques plus haut-de-gamme sont Belvedere, J.A. Baczewski et Chopin et sont les alternatives locales à la célèbre Grey Goose française. A noter : la vodka polonaise est généralement distillée six fois, contre seulement trois pour la plupart des bouteilles en vente dans la grande distribution française. Plus pure, elle est plus douce, et ses ‘effets secondaires’ sont bien moins désagréables.

Si l’envie vous prend d’en faire une dégustation, nous vous recommandons le Vodka Lab, cave à vodkas tenue par une fratrie polonaise, et située dans le quartier de Parmentier à Paris.
Vous pourrez y retrouver les marques citées auparavant.

Dernière indication, au cas où : « gueule-de-bois » se dit « kac » (prononcez katse) en polonais.

L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.